PACA a « importé » 57% de sa consommation d’électricité en 2014

Le bilan électrique de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour  2014, publié par RTE, fait apparaître une baisse de 5% de la consommation régionale d’électricité par rapport à 2013, pour atteindre 37 TWh, alors qu’en 2013, elle avait augmenté de 1,5% à 39 TWh en raison d’un début d’hiver assez froid. Mais si la consommation des particuliers, professionnels, et PME-PMI, qui représente 78% de la consommation de la région, baisse de 6% par rapport à 2013 où une hausse de 1,6% avait été enregistrée,  celle de la grande industrie progresse en 2014 de 1%, confirmant la reprise notée en 2013 (+1,2%).

Corrigée du facteur météorologique, la consommation régionale de 2014 se stabilise, à l’instar de la consommation hexagonale : elle est revenue au niveau de 2010 après une baisse liée à la crise économique et comparée à 2006, elle est en hausse de plus de 3%. Par ailleurs, la sensibilité de la consommation au froid continue de s’accentuer : en hiver, un degré en moins entraine ainsi une hausse de la demande régionale de 245 MW, soit l’équivalent de la consommation de la ville de Toulon.

La production électrique régionale a atteint 16 TWh en 2014, soit une diminution de 16% par rapport à 2013 ( 19 TWh) liée à des facteurs conjoncturels : moins de pluie d’une part, d’où une baisse de 11% de la production hydraulique, et des températures clémentes en hiver d’autre part, qui engendrent une baisse de 37% de la production thermique à combustible fossile. La production régionale d’électricité, constituée à 79% d’énergies renouvelables, représente 43% de la consommation régionale (16 TWh);  PACA a donc recours à l’électricité produite ailleurs et acheminée par le réseau de transport d’électricité pour couvrir 57% de sa consommation, un pourcentage encore en augmentation par rapport aux 51% de 2013.

La production régionale d’électricité provient à 79% d’énergies renouvelables issues de moyens hydrauliques, photovoltaïques, éoliens et de centrales thermiques renouvelables. Cette part s’est accrue de manière constante depuis 2006, notamment grâce à l’essor du photovoltaïque : en trois ans, ce parc a plus que doublé pour atteindre 766 MW. Ainsi, Provence-Alpes-Côte d’Azur demeure la première région productrice d’électricité photovoltaïque en 2014, avec 1013 GWh et une croissance de 25% par rapport à 2013 (811 GWh).  Cette part régionale représente 17% de la production solaire hexagonale de 2014.

Enfin, après avoir investi € 145 millions en 2014, notamment dans le « filet de sécurité » mis en service en avril dernier, RTE va engager en région PACA € 136 millions d’investissement sur le réseau de transport d’électricité régional en 2015 et  € 647 millions d’ici 2018 (dont  € 200 millions dédiés à la rénovation du réseau électrique des Hautes-Alpes), afin notamment de renouveler des ouvrages anciens, de renforcer les grandes artères électriques, de sécuriser l’alimentation des zones urbaines et d’accueillir les énergies renouvelables.

D’ici 2020, l’Etat et la Région PACA ambitionnent de quadrupler à l’horizon 2020 le parc de production éolien et photovoltaïque. Pour atteindre cet objectif, il faut adapter le réseau électrique à ce nouveau paysage énergétique régional, ce qui représente pour RTE un investissement de € 419 millions.

 

[Lire l'article]