Le Maroc revoit à la hausse son objectif pour les énergies renouvelables

Le Maroc, organisateur de la prochaine COP, a prolongé en le rehaussant son objectif de 42% pour la part des énergies renouvelables en 2020, en le portant à 52 % à l’horizon 2030. C’est le prince Moulay Rachid qui l’a annoncé à la COP 21 dans le discours introductif prononcé au nom de son père le 30 novembre.

Le Maroc s’est lancé en 2009, avec le plan solaire, dans une politique de développement de centrales solaires parmi les plus ambitieuses au monde. La centrale solaire Noor de Ouarzazate, devrait commencer à produire de l’électricité dans le courant du mois de décembre : Noor I qui produira 160 MW d’électricité, sera ensuite suivie de Noor II et Noor III, portant la capacité totale de 580 MW.  Quatre autres projets dans le solaire qui se déploieront à Tata et Midelt, Boujdour et Laayoune. Initialement d’une potentialité de 400 MW chacune, celles-ci ont été portées à 600 MW. Soit au total 1 200 MW pour les deux futurs complexes industriels qui contribueront dans une plus large mesure à ce nouvel objectif de 52% d’énergie renouvelable. Ainsi, grâce à ces cinq premiers sites, Masen peut prétendre dépasser la capacité de 2 000 MW initialement prévue par le Plan solaire à l’horizon 2020.

La part de l’éolien augmente aussi pour permettre d’atteindre ces 52%. La filiale du holding royal SNI dédiée à l’énergie, Nareva Holding, peut déjà se prévaloir de la réalisation du plus grand parc éolien d’Afrique, le parc de Tarfaya, doté de 131 éoliennes.

A cela va s’ajouter une nouvelle capacité de production à la faveur de son engagement en 2015 avec General Electric pour la fourniture de 56 éoliennes destinées à doubler la capacité du parc d’Akhfennir qui vise à terme 200 MW. Il s’agit du troisième parc éolien du groupe, avec Foum el Oued (50 MW) dans le sud du pays, et Haouma (50 MW) dans le nord. Ces trois parcs sont destinés à alimenter les grandes industries marocaines parmi lesquelles OCP, Managem, Lafarge, Samir, Air Liquide ou encore Sonasid.

[Lire l'article]