Maghrenov lance un appel à projets d’innovation

Maghrenov, le consortium euro-méditerranéen dédié aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique en Méditerranée, regroupant KIC InnoEnergy (EU) et l’IRESEN (Maroc), a lancé un appel à projets d’innovation afin d’encourager l’innovation dans la région euroméditerranéenne. L’appel de Maghrenov, qui complète l’appel à projets d’innovation de KIC InnoEnergy, cible les consortia euro-marocains cherchant à développer des innovations dans les domaines des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et de la biomasse.

Cette seconde édition de l’appel de Maghrenov vise à développer le potentiel du marché marocain dans le domaine des énergies durables et s’inscrit dans le cadre de son engagement à favoriser des relations commerciales stables et reposant sur la coopération dans la région euroméditerranéenne. Les propositions sont acceptées jusqu’au 4 avril 2016. Les candidats retenus seront annoncés début juin 2016.

L’appel à projets a été présenté lors d’une réunion qui s’est tenue le 10 février à l’Arbois (Aix-en-Provence), en prélude à la conférence internationale des 11 et 12 février à la Villa Méditerranée à Marseille.

Le précédent appel à projets avait enregistré  la candidature de neuf groupements, rassemblant de nombreuses entreprises et institutions des deux rives de la Méditerranée, deux d’entre eux avaient été retenus : les projets Sirocco et Sterling (Sirocco travaille sur des systèmes de Fresnel à coût réduit notamment pour l’agriculture. Ce groupement comprend Aqylon, Azolis, Inter Tridim, Ensam-Meknes (Université Moulay Ismaïl ) et l’UPC (Polytechnic Catalonia). L’autre projet porte sur des systèmes Stirling (moteur à air chaud) à prix réduit. Partenaires :  KTH, MAScIR, Cleanergy AB, UPC et ESCA de la Méditerranée.

Maghrenov a été créé fin 2013 sous forme de « consortium » européen, à savoir un groupement d’entités publiques et privées autour d’un projet donné dans le cadre de la politique de recherche de l’Union européenne (Horizon 2020 actuellement après FP7), élargie à son espace sud.

Le consortium Maghrenov comprend notamment KIC InnoEnergy, l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) du Maroc, R&D Maroc (Association marocaine pour la recherche & développement), l’Agence nationale de la maîtrise de l’Energie tunisienne, l’Université Polytechnique de Catalogne (UPC) et la société française de veille et communication digitale Items.

[Lire l'article]