La France est la moins dépendante des pays de l’UE par rapport au gaz russe

Parmi les spécificités de la France mises en avant par la Commission européenne à l’occasion de son 1er rapport sur l’état de l’union de l’énergie : son mix énergétique original et sa moindre dépendance à l’égard du gaz russe que le moyenne des 28 pays de l’Union.

[Lire l'article]

L’Europe approuve les règles de l’OCDE sur les crédits à l’exportation de centrales à charbon

Le Conseil européen du 26 novembre a approuvé les nouvelles règles établies par l’OCDE concernant les crédits à l’exportation pour les centrales électriques au charbon, dans le cadre d’un « arrangement sur les crédits à l’exportation » de l’OCDE. A noter l’abstention de la France.

[Lire l'article]

L’Europe met à jour la liste des projets d’infrastructures énergétiques prioritaires

L’Union européenne a mis à jour la liste des projets d’infrastructures énergétiques prioritaires indispensables à la réalisation des objectifs de l’Europe dans le domaine de l’énergie et du climat

[Lire l'article]

Les pays d’Europe centrale et du Sud-Est vont créer un marché du gaz intégré

Quinze États membres de l’Union européenne et de la Communauté de l’énergie, situés en Europe centrale et du Sud-Est, sont convenus de coopérer pour la création d’un marché intégré du gaz. Une initiative cruciale aussi pour l’approvisionnement de l’Union européenne dans son ensemble.

[Lire l'article]

Maroc : financement européen pour la phase 3 du complexe solaire de Ouarzazate

Le commissaire européen pour l’action climatique et l’énergie, Miguel Arias Cañete, a signé au Maroc un accord de financement de €43 millions dans le cadre de la Facilité d’investissement du voisinage pour l’un des plus grands projets d’énergie solaire du monde au Maroc. Il s’agit de la troisième phase du complexe solaire d’Ouarzazate qui porte sur [...]

[Lire l'article]

L’Europe accompagne trois villes algériennes pour leur plan d’action « énergies durables »

Les études visant à accompagner trois villes algériennes dans l’élaboration de plans d’action pour l’énergie durable (PAED), ont été lancées en décembre. Financées par l’Union européenne dans le cadre du programme « Promouvoir le développement des énergies durable dans les villes méditerranéennes » (CES-MED), elles concernent Batna, Boumerdès et Sidi Bel Abbes. Ces études confiées au consultant « Transitions » [...]

[Lire l'article]

L’Europe accompagne la transition énergétique en Corse

Dans le cadre de sa politique régionale, la Commission européenne a approuvé le 18 décembre trois « programmes opérationnels » pour des régions françaises, dont un pour la Corse, cofinancés par le Fonds européen de développement régional (FEDER) et le Fonds Social Européen (FSE). Sur un investissement total de € 217,8 millions d’ici 2020, l’Europe apportera €115,8 millions [...]

[Lire l'article]

L’Union européenne finance les « renouvelables » au Maroc

L’Union européenne apporte son soutien financier au Maroc pour la développement des énergies renouvelables

[Lire l'article]

La Turquie, futur grand pays de transit du gaz russe?

Le Président Poutine a annoncé la fin du projet de gazoduc South Stream qui devait acheminer de nouvelles quantités de gaz russe vers l’Europe après avoir transité par plusieurs Etats de l’Union européenne, pour le remplacer aussitôt par un projet russo-turc de même capacité, qui amènerait le gaz russe pour l’Europe à la frontière gréco-turque.

Le projet South Stream est définitivement « fermé » proclame le PDG de Gazprom, tandis que le patron de la Commission européenne estime que « South Stream peut-être construit ». Les ministres de l’énergie de l’UE vont examiner, le 9 décembre, la situation de South Stream et du projet de gazoduc russo-turc proposé en remplacement, à la lumière des règles communautaires. Mais l’Europe se trouve dans une situation inconfortable entre deux pays avec lesquels les relations sont pour le moins épineuses, la Russie et la Turquie, et dont elle aura contribué à renforcer les liens. Pas sûr que l’Europe gagne au change.

[Lire l'article]

Energie-climat : accord européen mais sur des objectifs non contraignants pour les Etats

Les 28 pays de l’Union se sont mis d’accord sur le paquet énergie climat à l’horizon 2030. Un accord a minima, puisqu’il ne comporte aucun objectif contraignant pour les Etats-membres, mais un accord quand même qui permet à l’Union de se présenter unie avec des objectifs collectifs communs dans la phase de préparation de la grande conférence sur le climat COP 21 qui se tiendra à Paris en 2015.

[Lire l'article]